Catherine Egloffe

Catherine Egloffe
© 2010-2013 Images-en-transit

Catherine Egloffe

Née en 1958, à Toul,
www.catherineegloffe.net

Catherine Egloffe développe son travail tout près de chez elle et bien loin, seule ou en collectif.

Les écarts, l’entre-deux, l’autre, la questionnent. « Là se niche ce qui ne se voit plus, ou pas encore, et qui pourtant nous travaille. »

Son médium de prédilection est l’image en mouvement, mais elle use de tous les outils qui lui permettent de re-garder. Le crayon, les mots...

Juriste de formation, très jeune, elle va s’intéresser à l’image. Elle intègre alors une agence de communication. Tout en travaillant, elle suit une formation en art. Diplômée en 2001, elle consacre la plupart de son temps à ses recherches et créations. Elle s’intéresse à la représentation, ce qui double le réel tout en l’intégrant. Les écarts. Elle en arrive vite à l’écriture docu­mentaire, interrogeant toujours la relation, réel-représentation.

Catherine Egloffe vit et travaille à Clémery en Lorraine.

Lingjie Wang

Lingjie Wang
© 2011 Lingjie Wang

Lingjie Wang

Né en 1984, à Shanghai
www.wanglingjie.com

Après l’obtention d’un diplôme d’ingénieur en con­ception industrielle en 2007, en Chine, Lingjie Wang a décidé de poursuivre dans la création. Mais il va emprunter un chemin différent, peut-être plus diffi­cile mais plus fondamental : l’art. Il entreprend un cursus de 5 ans d’études en France.

Très curieux, ce jeune artiste a plusieurs cen­tres d’intérêt et dans les premières années, il a ex­ploré les technologies de l’information, l’écologie et l’architecture, qu’il a intégrées à sa démarche artis­tique.

Il est très sensible au contexte politique et aux courants de pensées idéalistes. Aujourd’hui, il adopte une démarche qui mêle fiction et documentaire et Lingjie Wang concentre sa pratique sur l’installation, la photographie et la vidéo. Ses projets portent la marque de ses réflexions sur notre existence, nos relations avec la nature et l’univers.

Lingjie Wang vit et travaille en Lorraine, France et à Shanghai, Chine.

Lingjie Wang

Jingfang Hao
© 2011 Jingfang Hao

Jingfang Hao

Née en 1985, à ShanDong
www.haojingfang.com

Jingfang Hao regarde, expérimente, pour comprendre, à par­tir du petit, du simple. C’est d’abord une chercheuse du sensi­ble. Tout se joue pour elle dans le retrait, la subtilité.

Après une formation d’ingénieur design à Shanghai, elle en­treprend en France une formation de 5 ans en école d’art.

Elle dit « connaître peu de personnes, peu de choses ; chercher le subtil, ce qui se voit à peine, le presque rien et ses travaux artistiques sont pour elle juste des essais. Des essais qui dès qu’ils sont faits appartiennent au passé, et elle continue encore et encore ses recherches au présent, pour lui permettre d’être là plus tard, dans le futur ».

Elle oeuvre comme artiste, seule et souvent avec Lingjie Wang.

Jingfang Hao vit et travaille en Lorraine, en France et à Shanghai, Chine.

Andreea Palade Flondor

Andreea Palade Flondor
© 2010-2013 Images-en-transit

Andreea Palade Flondor

Née en 1965, Timisoara-Roumanie
apaladeflondor@gmail.com

« Artiste chercheuse », les préoccupations de An­dreea Palade Flondor sont multiples. Elle est l’auteur d’installations, d’objets, d’expérimentations de mé­dias et d’ images. Son approche est celle du constructivisme. Elle explore les effets visuels des différents matériaux, par rapport au signe réducteur et abstrait.

Ses dessins sont comme un outil de connaissance, un instrument d’analyse. Le signe marquant de toutes ces oeuvres, c’est l’étude, l’analyse, au delà du signe convenu.

Après 6 ans à l’Académie des Arts Bucarest Roumanie, spécialisation Arts Textiles, elle bénéfice en 1993-95 une bourse DAAD a l’Académie des Beaux-Arts Düsseldorf/Allemagne. En 2011, elle obtient un doctorat en arts visuels à l’Université d’Ouest de Timisoara. Elle enseigne à la Faculté des Arts et Design de Timisoara.

Andreea Palade Flondor expose en Roumanie et en Europe.

Elle vit et travaille à Timisoara.

Serge Désiré Ouedraogo

Serge Désiré Ouedraogo
© 2011 Serge Désiré Ouedraogo

Serge Désiré Ouédraogo

Né en 1985 à Ouagadougou
brandimage.burkina@gmail.com

Réalisateur, titulaire d’un Master 2 en communication, Serge Désiré Ouédraogo est titulaire du certificat niveau 3 du Centre International de Formation en Audiovisuel et Production(CIFAP-France). Depuis 2008, il écrit et réalise des spots publicitaires, participe au développement de plus­ieurs séries télévisées au Burkina, Togo, Mali et France.

Pour le documentaire, il écrit et réalise « 4+1= Gagner à tout prix ».

En 2011, il cofonde « Brand Image-Etalons Films » au Burki­na Faso, société avec laquelle il développe des sujets cinématographiques centrés sur le portrait, les faits sociaux et l’histoire au profit d’un collectif de jeunes auteurs de la région Ouest-africaine.

Il vit et travaille à Ouagadougou.

Bouna Chérif Fofana

Bouna Chérif Fofana
© 2011 Bouna Chérif Fofana

Bouna Chérif Fofana

Né en1984 à Koutiala (région de Sikasso, Mali)
fofana_bouna@yahoo.fr

Bouna Chérif Fofana, écrit et réalise des fictions et documentaires, mais la fiction reste empreinte de la relation au réel. Actuellement il tourne une série de 26x52 sur les pionniers du cinéma africain (sortie 2014/2015).

Il suit de près l’actualité de son pays, et tente par ses images de faire penser « Mon rôle est d’essayer d’aider la population à ne pas tomber dans l’horreur et cela grâce à la réalité des images. » Il prend du recul et veut en donner.

Bouna Chérif Fofana est arrivé au cinéma par le ciné club et en travaillant très jeune sur les plateaux. Il se formera continuellement et tout récemment, il obtient un master marketing et distribution cinéma audiovisuel à Paris 1. Cinéaste réalisateur au Centre National de la Cinématographie du Mali, il est aussi Président de l’association des jeunes réalisateurs et scénaristes de UEMOA (union économique moné­taire ouest africain).

Bouna Chérif Fofana vit et travaille à Paris, France et à Bamako, Mali.